CE N’EST PAS PARCE QUE NOUS SOMMES AU CŒUR DE L’HIVER QU’IL NE BAT PAS LA CHAMADE. NOUS AIMONS NOTRE METIER ET CEUX QUI L’AIMENT. MAIS D’UN AMOUR VACHE : NOUS AVONS LE GOÛT DE LA DIFFICULTE. NOUS VOULONS CROIRE QUE LE MEILLEUR ADVIENT A CEUX QUI REFUSENT TOUT LE RESTE.

PARDONNEZ CE LAIUS « TARTE A LA CREME ». LE PREMIER QUI NOUS PARLE DE SINISTROSE, ON LUI SERT LA CRISE SUR CE GÂTEAU.

Logo Fondation Accor
QUESTION :
Le groupe Accor, un des leaders mondiaux de l’hôtellerie, crée une Fondation vouée au redéploiement des cultures dans les pays dits non développés. Quelle identité adopter ?
RÉPONSE :
Nous recommandons de capitaliser sur les principes identitaires établis au sein du groupe mais en commettant deux gestes fondateurs forts :
Simplifier d’une part :
- en évinçant son pictogramme (un vol de bernaches)
- en conservant un seul pantone, en laissant le logotype ouvert.
Marquer une vocation d’autre part :
- en surplombant le nom du groupe par une raison sociale évidente (Fondation)
- en insérant un cœur au sein de l’identité mère même,
- en inventant une signature à la fois ambitieuse et humble : « linking cultures / tisser des liens »
©SUPER! a été heureuse d’œuvrer pour et avec l’agence Community.
Affiches Louvre
QUESTION :
En période d’affluence, avec des publics « novices », le Louvre constate des écarts de comportement. Comment communiquer sur le mode des rappels à l’ordre ?
RÉPONSE :
©SUPER! choisit de rappeler les « règles de l’art » en provocant une iconoclastie « de l’intérieur ». Et ce, en nourrissant l’image du Louvre et la diversité de son offre. Cette campagne dite de « civilité » recouvre 6 visuels au total.
Affiche Epidemik Baches Epidemik
QUESTION :
Une fois de plus, la Cité des sciences et de l’industrie n’aborde pas seulement une question de société mais pose question à la société : les pandémies menacent l’humanité ; comment se protéger ?
RÉPONSE :
« in vivo veritas », c’est le syndrome d’une Cité qui épouse son actualité : La Cité EST virale, mutante. Au point d’évoquer simultanément la sphère de l’intime et la planète.
Le kit E-pub souligne une contagion expérientielle.
Affiche La Terre et nous
QUESTION :
La Cité des sciences et ses partenaires pour cette exposition (VEOLIA, le BRGM, CGG Veritas) proposent un inventaire des ressources existantes, prospectives et creusent le sujet de l’exploitation que nous en faisons.
RÉPONSE :
Le sous titre souligne la technicité géophysique en jeu. On a encore la main (heureuse ?) sur notre destin.
Visuellement, ©SUPER! revisite deux fulgurances, la première empruntée à la poésie, la deuxième extraite d’une chanson composée par l’architecte de l’agence, par ailleurs musicien.
1) La Terre est bleue comme une orange (Paul Eluard).
2) Elle est ronde (saoule) tant elle n’en finit pas de trinquer.
Voir le site
Visuel Carte de voeux CSI
LES VŒUX DE LA CITE DES SCIENCES
On vient de le dire, la Cité des sciences continue, plus que jamais en 2009, de s’intéresser de très près à la planète. Voir le film conçu et réalisé par ©SUPER!
Affiches ICI
©SUPER! souhaite « Sana Saïda » à l’Institut des Cultures d’Islam dont la riche programmation de ce début d’année mérite de beaux programmes-posters.
A consulter (pdf)
Home page groupeleduff.com
QUESTION :
Le Groupe Le Duff emploie près de 10 000 personnes dans le monde et réalise 740 millions d’euros de CA. Les besoins d’un nouveau site internet administrable, évolutif, international, se font sentir. Dés lors, comment en rédiger le cahier des charges, le concevoir puis le réaliser ?
RÉPONSE :
©SUPER! inaugure le « village Le Duff » en pré-Home, visuel clé repris en carte de vœux puis sur les communications corporate à venir du Groupe. Le site est construit sur un solide CMS multilingue 100% administrable et il n’a pas fini d’évoluer... Voir le site
Alba night
BON ANNO
©SUPER! a connu une année culinaire (L’académie Ebly®, Del Arte…) à tel point que l’on a décidé de se cuisiner nous-mêmes ! Aidés en cela par la délicieuse Alba Pezone. Ou comment souhaiter la bonne année au sens gustatif aussi !
se desabonner Bouton enNiOUZ un ami